Madame, Monsieur,

Nous entamons tous ensemble la septième semaine de confinement et il faut continuer à respecter les mesures préconisées et que tout le monde connaît bien.

Ceci étant, il nous faut à présent envisager le déconfinement tel qu’il est envisagé à partir du 11 mai par l’État, ou si le département du Doubs est classé « rouge », avec un déconfinement qui prendrait une « forme plus stricte ».

Une des premières mesures d’accompagnement concerne le port du masque, port inspiré par une « logique de recommandation ».

A cet effet, il est annoncé une première distribution par l’État à partir du 4 mai. Mais selon quelles conditions et selon quel circuit de distribution, personne ne le sait.

Aussi, afin de palier l’impéritie de l’État, la Communauté Urbaine (68 communes) a décidé d’équiper gratuitement l’ensemble de la population concernée (193 000 habitants), afin que chaque administré soit en situation pour affronter la période de déconfinement.

Nous nous devons de saluer cette solidarité territoriale.

La dotation par habitant sera de 2 masques. Il appartiendra à la collectivité d’en assurer la distribution. Ces modalités seront portées à votre connaissance dans un autre message, sachant que les personnes nées avant le 1 janvier 1946 seront livrées à leur domicile.

Aujourd’hui, à partir des informations à ma disposition, ces masques auraient du être livrés en mairie courant de semaine prochaine, mais la Communauté Urbaine vient de repousser ce délai.

En complément de ce qui précède, j’ai pris l’initiative de retenir auprès de la Communauté Urbaine des Kits de couture de fabrication de masques. Là aussi, les modalités de distribution seront examinées ultérieurement.

Par ailleurs, la Région Bourgogne Franche Comté a la possibilité de nous livrer des masques de protection grand public (2 masques par habitant). Ils devraient être disponibles « sauf contretemps », à partir du 7 mai à Besançon, pour une distribution par la commune les jours suivants.

J’ai pris l’initiative de « sourcer » cette proposition de la Région et de commander 5000 masques pour les mettre à la disposition des administrés dans les délais les plus courts possibles.

La commune prendra en charge cette dépense.

Le deuxième point que je souhaite évoquer brièvement dans cette note est la rentrée des élèves à partir du 11 mai, ou plus exactement du 12 mai car le 11 mai constitue une « pré-rentrée » donc par définition sans les élèves.

A ce jour, à partir des informations à notre disposition, nous avons préparé celle-ci et la commune est prête que ce soit dans les écoles ou à la cantine garderie.

Nous attendons toujours un signe de l’Éducation nationale, pensant qu’il conviendra de confronter la réalité de nos locaux à l’organisation proposée par celle-ci.

Des informations concernant la scolarité de vos enfants ainsi que les modalités de fonctionnement de la cantine/garderie vous seront communiquées je l’espère très rapidement.

Chaque famille doit comprendre que la commune assurera son rôle d’accompagnement à l’égard d’une part des parents et d’autre part des enseignants.

Mais il faudra que la totalité des conditions soient remplies pour envisager sereinement l’ouverture des écoles d’où l’impérieuse nécessité d’anticiper.

Marcel FELT,
Maire